La première JMJ du Pape latino-américain

La Journée Mondiale de la Jeunesse de Rio de Janeiro 2013 est riche en nouveautés. En effet, après 26 ans, la JMJ retourne en Amérique Latine. Quelle meilleure occasion pour se remémorer la Journée mondiale de la Jeunesse de Buenos Aires en Argentine en 1987, la première JMJ internationale célébrée hors de Rome. C’est de là en effet qu’est parti le pèlerinage planétaire des jeunes chrétiens à la suite du Successeur de Pierre, qui continue d’étonner le monde entier. Quelle joie de croire ! Quel enthousiasme missionnaire ! Combien d’amour pour le Pape et pour l’Église! Voyant les foules immenses de jeunes rassemblés dans l’Avenida 9 de Julio à Buenos Aires en 1987, le bienheureux Jean-Paul II déclara : « Je tiens à vous répéter une fois de plus – comme je vous l’ai dit dès le premier jour de mon pontificat – “Vous êtes l’espérance du Pape”, “Vous êtes l’espérance de l’Église” ».

 

JMJ de Rio présente aussi une autre importante nouveauté. En effet, elle a été préparée par Benoît XVI, mais sera présidée par le premier Pape latino-américain, le Pape François, qui a accepté ce service sans aucune hésitation. Les voies du Seigneur sont vraiment impénétrables ! 

 

La JMJ de Rio de Janeiro 2013 qui a pour thème : « Allez donc ! De toutes les nations, faites des disciples » (cf. Mt 28,19), s’inscrit organiquement dans le cadre du cheminement de l’Église de notre temps qui se sent sollicitée par le Saint-Esprit à renouveler son dynamisme missionnaire. Elle s’inscrit aussi dans le cadre du cheminement de l’Église qui est en Amérique latine, laquelle, grâce à la cinquième Conférence générale de l’Épiscopat d’Amérique latine et des Caraïbes qui s’est tenue à  Aparecida en mai 2007, connaît une période de grand éveil missionnaire, fruit de son engagement dans la “Mission continentale”. Au niveau de l’Église universelle, la JMJ de Rio s’insère dans le contexte de l’Année de la foi proclamée par Benoît XVI à travers le Motu proprio Porta fidei.

 

Voilà donc les vastes horizons de la vie de l’Église dans lesquels se situe la Journée Mondiale de la Jeunesse de Rio de Janeiro 2013. C’est un don spécial que toute l’Église, mais particulièrement l’Église qui est au Brésil, doit accueillir avec joie et gratitude, mais aussi avec un sens aigu des responsabilités car les attentes que le monde place en cet événement sont vraiment immenses.

 

L’institution des Journées Mondiales de la Jeunesse dans l’Église a été sans doutes l’une des grandes idées prophétiques du bienheureux Jean-Paul II. Il a ainsi inauguré une aventure spirituelle qui a impliqué des millions de jeunes de tous les continents. L’histoire de ces rendez-vous de la jeunesse du monde avec le Successeur de Pierre a maintenant plus de vingt-cinq ans. Quelles conversions de vie ! Quelles découvertes importantes dans la vie des jeunes ! La découverte du Christ : Chemin, Vérité et Vie ; la découverte de l’Église comme mère et maîtresse et comme une “compagnie d’amis”, qui offre du soutien le long des sentiers de la vie ; la découverte du Successeur de Pierre comme un guide sûr et un ami de confiance. Combien de vocations au sacerdoce et à la vie consacrée sont nées des JMJ ! Au seuil du troisième millénaire, grâce aux Journées Mondiales de la jeunesse, l’Église a retrouvé son visage jeune, le visage de l’enthousiasme et du regain de courage.

 

Une question revient systématiquement à chaque nouvelle édition de la JMJ : la question du “secret” de ce phénomène surprenant qui a révélé au monde un visage tout à fait inattendu, non seulement de l’Église, mais aussi de la jeunesse elle-même. La JMJ est un don qui continue de susciter de l’émerveillement dans et en dehors de l’Église. Elle est la photographie d’une jeunesse fort différente du cliché propagé par les médias. Elle raconte une jeunesse assoiffée de valeurs et à la recherche du sens profond de la vie. Laissant derrière eux les idéologies de tous bords et les faux maîtres qui vendent des illusions de bonheur au rabais, ces jeunes cherchent en Christ et dans l’Église une réponse aux questions fondamentales de la vie. Au cours des vingt-cinq dernières années, les JMJ sont devenues un puissant instrument d’évangélisation.

 

La JMJ de Rio de Janeiro 2013 marque une nouvelle étape de ce fascinant parcours des jeunes du monde sur les traces du Successeur de Pierre, à travers les continents. Le Pape François s’est immédiatement révélé un père et un ami de la jeunesse. Au cours de ces premiers mois de son pontificat, il a fait preuve d’un grand charisme de communication avec les jeunes à travers un langage simple et direct, capable de cibler l’essentiel et de bousculer la conscience. Il suffit de se rappeler quelques unes de ses expressions pour comprendre la capacité extraordinaire du Pape François de communiquer et de dialoguer avec les jeunes, mais aussi son courage de leur proposer des objectifs ambitieux et exigeants. Nous sommes convaincus que les paroles et le témoignage du Pape pendant de la JMJ de Rio, seront autant de messages forts, capables de stimuler les jeunes à devenir de vrais disciples et des missionnaires.

 

La structure du programme de la JMJ de Rio est la même que celle des éditions précédentes. Mais nous savons qu’à chaque changement des conditions culturelles et des traditions religieuses des pays qui accueillent cet important événement, correspond également une mutation du climat général des JMJ qui devient ainsi à chaque fois un événement pratiquement unique. Nous sommes convaincus que les jeunes brésiliens, qui seront les principaux protagonistes de cet événement, sauront transmettre à leurs pairs venus du monde entier la beauté de leurs riches traditions religieuses et de leur foi. En particulier, les jeunes d’Occident, si fortement sécularisé, ont besoin du témoignage de la foi jeune et pleine d’enthousiasme, typique des pays d’Amérique latine.

 

Message du Président


© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts