L’engagement des laïcs dans la vie publique

L’engagement des laïcs dans la vie publique, et en particulier dans la communauté politique, est un thème de grande actualité.

Aujourd’hui, l’urgence se fait sentir de restituer à la politique l’âme qui lui est propre, à travers une redécouverte du sens du service du bien commun, la reconstruction d’une sensibilité morale et d’une base solide de valeurs partagées, notamment en promouvant le concept d’une laïcité vraiment ouverte, qui n’est pas hostile à Dieu ni ne craint de Le laisser entrer dans la vie publique. L’enjeu est grand parce qu’il s’agit de défendre la personne humaine, sa dignité, sa vocation transcendante et ses droits inaliénables dérivant de la loi naturelle et partant, non négociables. L’Exhortation apostolique postsynodale Christifideles laici déclare à cet égard: « Pour une animation chrétienne de l’ordre temporel [...] les fidèles laïcs ne peuvent absolument pas renoncer à la participation à la «politique», à savoir à l’action multiforme, économique, sociale, législative, administrative, culturelle, qui a pour but de promouvoir, organiquement et par les institutions, le bien commun [...] Tous et chacun ont le droit et le devoir de participer à la politique; cette participation peut prendre une grande diversité et complémentarité de formes, de niveaux, de tâches et de responsabilités (n. 42). Vaste est donc le champ d’action qui s’ouvre aux laïcs, hommes et femmes, appelés à devenir « sel de la terre » et « levain évangélique » pour transformer le monde de l’intérieur.

L’Eglise, qui ne s’identifie avec aucun système ni parti politique que ce soit, a à cœur le travail de ceux qui se consacrent au service du bien commun et assument le poids des responsabilités qui en dérivent. Elle considère cet engagement comme une vocation noble, une grande expression de charité. Il est donc important que les laïcs chrétiens engagés dans la vie publique soient adéquatement formés pour être en mesure de témoigner, avec courageuse cohérence, leur foi en Jésus-Christ. En effet, c’est seulement en restant fidèles à eux-mêmes, à leur identité baptismale, qu’ils pourront réellement contribuer à la renaissance de la politique.

Message du Président


© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts