“Yo solo quería jugar al futbol” (Je voulais juste jouer au football)

voglio giocare

Souvent, la locution « une image vaut mille mots » se révèle vraie. Une photo en noir et blanc prise en Espagne résume bien le sens profond du football, un sport qui n’a rien à voir avec le business, le marketing, le racisme et encore moins avec les épisodes de violence à l’intérieur et à l’extérieur des stades.
Le football n’est rien d’autre qu’un jeu comme nous le rappelle Alejandro Rodriguez Macias, un gamin de 5 ans. Alejandro milite dans l’Unión Vera – un club de Las Palmas de Gran Canaria – et au cours d’un match récent, il a dû s’interposer entre l’arbitre et l’entraîneur de l’équipe adverse.
Les deux adultes, l’un en face de l’autre, étaient engagés dans une discussion animée, malgré le fait qu’il ne s’agissait que d’un match entre poussins. La photo montre le petit Alejandro entre les deux adultes, les bras tendus dans une tentative de les séparer.

« Une dispute est née entre l’arbitre et l’entraîneur », a-t-il déclaré. « Alors, je me suis mis entre eux et je leur ai dit : « Arrêtez messieurs » et ils se sont éloignés l’un de l’autre. » «Je voulais juste jouer au football », a affirmé le joueur en herbe.

Son père Juan était très fier de lui : « C’est quelque chose qu’il a fait dans un moment de tension entre l’entraîneur et l’arbitre ». « Ce n’est pas un geste auquel on est souvent habitué. Et pourtant, il l’a fait de manière spontanée. Il semblait très courageux et tout le monde a applaudi ce qu’il a fait. Cela m’a rempli d’orgueil. »

Ce beau geste a été capturé par la caméra de l’un des parents qui regardaient le match de la tribune et l’image a été reprise par les médias du monde entier.

© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts