Appelés à être ambassadeurs de l’espérance chrétienne

La Salle du Congrès

Le Pape Benoît XVI a rappelé aux délégués qui participant au Congrès Panafricain des Laïcs que l’Afrique est un continent d’espérance, et il a souligné les importantes ressources spirituelles du peuple Africain: “il y a l’amour pour la vie et pour la famille, le sens de la joie et du partage et l’enthousiasme de vivre sa foi dans le Seigneur”.  Il a présenté Ste. Joséphine Bakhita du Soudan comme témoin de cette espérance. Cela était dans le message lu par Mgr. Piero Pioppo, Nonce Apostolique au Cameroun.   

Auparavant, une joyeuse mélodie africaine a accompagné la célébration eucharistique présidée par le Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil Pontifical pour les Laïcs, qui a marqué l’ouverture du congrès. La célébration eucharistique a rassemblé le clergé et les laïcs pour invoquer l’assistance de Dieu dès le début du congrès organisé par le Conseil Pontifical pour les Laïcs en collaboration avec la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun afin de souligner le rôle  important joué par le laïcat dans l’Église Catholique.

Dans son homélie, le Cardinal Rylko a rappelé aux délégués et à tous ceux qui participaient à la célébration eucharistique le grand mandat missionnaire de Jésus-Christ. “Vous êtes venus ici de tout l’immense continent Africain pour écouter à nouveau le message du Christ avec un élan et un engagement renouvelés. Nous sommes l’Église et l’Église est missionnaire par nature dans tous ses membres. L’évangélisation n’est pas une activité aléatoire. C’est la raison plus profonde de l’existence de l’Église”, a affirmé le Cardinal Rylko dans son homélie.

Il a également mis en lumière le rôle important des fidèles laïcs  dans la mission évangélisatrice de l’Église en reconnaissant que grâce à la ‘nature séculaire’ de leur vocation, ils sont le ‘levain’ évangélique, le ‘sel de la terre’ et la ‘lumière du monde’.

Plus tard dans la Salle du Congrès, le Cardinal Rylko s’est addressé aux delegues provenant de nombreux pays d’Afrique, et  déclara que le congrès veut écouter ce que l’Esprit dit à l’Église d’Afrique aujourd’hui. Il a aussi exprimé le désir de comprendre les grands scenario actuels : sociaux, culturels, et aussi économiques et politiques dans lesquels l’Église en Afrique est appelée à accomplir sa mission évangélisatrice. Par ailleurs, le Cardinal Rylko a remarqué qu’en dépit de la pauvreté, du HIV/SIDA, du fondamentalisme et autres expériences négatives résultant de la crise de la modernité, l’Afrique est un continent aux énormes ressources spirituelles, que le congrès en cours voulait redécouvrir et remettre en valeur. Il a rappelé les mots du Pape Benoît XVI qui a dit que l’Afrique représente un immense ‘poumon spiritual’ pour l’humanité qui semble en crise de foi et d’espoir. Il a également souligné la vitalité de l’Église en Afrique en indiquant la jeunesse et la créativité de la minorité Catholique sur le continent. “Le monde a besoin de l’Afrique, et il peut apprendre beaucoup de l’Afrique”, a mentionné le Cardinal Rylko.

Un Ministre représentant le Président de la République du Cameroun a apporté son message personnel de bienvenue aux délégués au congrès, et le maire de Yaoundé, en rappelant certains des évènements ecclésiaux importants qui ont eu lieu dans la ville, a dit que pour le Gouvernement Camerounais Yaoundé est devenue la capitale Africaine de l’Église Catholique Romaine.

###

 

Contacts :

Conseil Pontifical pour le Laïcs
Site Web : www.laici.va
Lieu du Congrès :
Université Catholique de L’Afrique Centrale (UCAC)
Campus de Nkolbisson - Yaoundé

Coordinateurs des Médias :

P. Moses Hamungole - Tel. 00237 79438093 mohamungole@gmail.com
M. Vittorio Scelzo – Tel. 00237 71499208  v.scelzo@laity.va
Abbé George Mballaowono – Tel. 00237 94636795

© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts