Œuvre de Marie

DÉNOMINATION OFFICIELLE

Œuvre de Marie

 

DÉNOMINATION COURANTE

Mouvement des Focolari

 

FONDATION

1943

 

HISTOIRE

Au début des années 40, Chiara Lubich — jeune institutrice à Trente, sa ville natale, qui, poussée par la recherche de la vérité s’était inscrite à la faculté de Philosophie de l’Université de Venise — dans le climat de haine et de violence de la deuxième guerre mondiale, alors que tout s’effondrait, découvre Dieu comme le seul idéal qui demeure. Avec ses premières compagnes, dans les refuges, sous les bombardements, elle n’emporte que l’Evangile. "Ces mots — écrira-t-elle — semblent s’éclairer d’une lumière nouvelle". Dieu est amour. Dans le commandement de l’amour réciproque,  elles voient le cœur de l’Evangile; dans le testament de Jésus "que tous soient un", le plan divin d’unité universelle et le but de leur vie; en Jésus Crucifié qui arrive à crier l’abandon du Père, le secret pour réaliser partout l’unité. De leur expérience de l’Evangile vécu au quotidien naît une spiritualité nettement communautaire qui donne origine au Mouvement des Focolari. En 1948, Chiara rencontre Igino Giordani, député, écrivain, journaliste, pionnier de l’œcuménisme. Reconnu comme co-fondateur pour la contribution qu’il a apporté à l’incarnation dans le social de la spiritualité de l’unité, il sera la premier focolarino marié. Don Pasquale Foresi, le premier focolarino prêtre et également reconnu co-fondateur, a donné un apport déterminant notamment à la naissance des études théologiques du Mouvement, au lancement de la maison d’édition Città Nuova et à la réalisation de la "Cittadella" de Loppiano. Le 29 juin 1990, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète la reconnaissance de l’Opera di Maria (Movimento dei Focolari) comme  association internationale de fidèles de droit pontifical.

 

IDENTITÉ

L’Œuvre de Marie porte ce nom en raison de son lien particulier avec la Sainte Vierge, Mère du Christ et de tout homme, dont elle souhaite être, autant que possible, un reflet sur la terre. La physionomie mariale de l’œuvre trouve son expression institutionnelle dans sa présidence, laïque et féminine. La diversité des personnes qui la composent, sa diffusion dans le monde, ses finalités et les œuvres qu’elle réalise reflètent d’une certaine façon l’universalité de l’Église. Son objectif spécifique est la poursuite de l’idéal de l’unité qui imprègne son esprit, ses fins, sa structure et son gouvernement. C’est pourquoi elle s’efforce d’œuvrer pour une unité toujours plus profonde entre les fidèles de l’Église catholique; d’établir avec les autres frères chrétiens des rapports de communion et de témoignage commun en vue du rétablissement de la pleine unité; de poursuivre, à travers le dialogue et des activités d’intérêt commun avec des personnes d’autres religions, l’union en Dieu de tous les croyants, comme voie pour leur faire connaître le Christ; de dialoguer avec les personnes de bonne volonté et de travailler ensemble à des objectifs communs, afin d’établir la fraternité universelle sur toute la terre et d’ouvrir leur cœur au Christ.

 

STRUCTURE

Les organes de gouvernement de l’Œuvre sont l’Assemblée générale et le Centre de l’Œuvre, constitué de la Présidente, du Vice-Président et Vicaire, des Conseillères et des Conseillers généraux. Le Mouvement est réparti en zones, avec leurs propres organes directeurs qui dépendent du Centre de l’Œuvre. Les structures essentielles de l’Œuvre sont la Section des focolarini et la Section des focolarines dont font respectivement partie les focolarini à vie commune et les focolarini mariés, les focolarines à vie commune et les focolarines mariées. Font également partie intégrante de l’Œuvre les branches des prêtres et des diacres diocésains, des volontaires hommes et femmes, des gen (jeunes, adolescents, enfants), des gen’s (jeunes séminaristes), des religieux et des religieuses, des évêques amis de l’Œuvre de Marie, de même que les mouvements à large rayon d’action qui œuvrent dans différents domaines ecclésiaux et civils: Familles nouvelles, Humanité nouvelle, Jeunes pour un monde uni, Juniors pour l’unité, Mouvement paroissial.

 

DIFFUSION

L’Œuvre de Marie compte 140.440 membres et est présente dans plus de 180 pays. Les pays où sont présents des Centres de vie communautaire ("focolares") sont 89 ainsi répartis: Afrique (17), Amérique du Nord (8), Amérique du Sud (10), Asie (14), Europe (31), Moyen-Orient (6), Océanie (3). Dans un contexte plus vaste le mouvement touche environ quatre million et demi de personnes, dont 47.000 associés d’autres Églises, 30.000 collaborateurs et sympathisants d’autres religions, 70.000 collaborateurs et sympathisants de convictions non religieuses.

 

OEUVRES

L’Œuvre de Marie a donné vie à un grand nombre de Centres Mariapolis, lieu de formation spirituelle et sociale, et de rencontres œcuméniques et interreligieuses; à des "Citadelles" (petites cités), lieu de vie en commun de personnes du Mouvement, avec des écoles de formation, des activités artisanales et des entreprises; à des organismes non gouvernementaux de coopération internationale, comme l’AMU et New Humanity; à des maisons d’édition; à des centres audiovisuels; à des ensembles musicaux internationaux; à des centres de production artistique; au projet "Economie de Communion" mis en œuvre dans la gestion de 761 entreprises; à l’Université Populaire Mariale pour l’instruction religieuse; à un collège résidentiel d’instruction moyenne et supérieure au Cameroun; à des écoles sociales de formation au dialogue œcuménique et interreligieux; à des cours pour médiateurs familiaux; à des écoles professionnelles.

 

PUBLICATIONS

Città Nuova, paraît tous les quinze jours (25 langues, 37 éditions); Nuova Umanità, revue bimestrielle de culture, publiée en 6 langues; Gen’s, revue bimestrielle pour prêtres et séminaristes, en 6 langues; Unità e Carismi, revue bimestrielle pour religieux, en 6 langues; Gen2, mensuel pour les jeunes, en 6 langues; Gen3, bimestriel pour les adolescents, en 8 langues; Gen4, bimestriel pour les enfants, en 7 langues; Mondo Unito, revue trimestrielle pour les jeunes, en 3 langues; Parola di Vita (phrase de l’Ecriture commentée), imprimée tous les mois en 80 langues et 16 idiomes; Economia di Comunione, revue semestrielle en 6 langues.

 

SITE INTERNET

http://www.focolare.org

 

ADRESSE

Movimento dei Focolari

Centro Internazionale

Via di Frascati, 306 — 00040 Rocca di Papa RM (Italie)

Tél. [+39]06.947989 — Fax 06.94749320

E-mail: sif@focolare.org


© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts