Madrid 2011 - Rio de Janeiro 2013. Rencontre internationale sur les JMJ

confstampaRio2013

Du 29 au 31 mars 2012, le Conseil Pontifical pour les Laïcs a organisé à Rocca di Papa, la rencontre internationale des délégués pour la JMJ “Madrid 2011 – Rio 2013”. Près de 250 délégués, représentant les Conférences épiscopales de 99 pays et 45 associations, communautés et mouvements internationaux ont pris part aux travaux. Cette participation massive et qualifiée est le signe de l’engagement de toute l’Église en faveur des Journées Mondiales de la Jeunesse. En effet, il est de plus en plus clair pour les responsables pastoraux du monde entier que la JMJ est un important élément structurant et dynamisant de la pastorale des jeunes.

Pendant ces trois jours de travaux, nous avons d’abord recueilli les fruits pastoraux de la JMJ de Madrid 2011 à travers les interventions de S. Ém. le Cardinal Antonio María Rouco Varela, Archevêque de Madrid et président de la Conférence épiscopale espagnole, de S. Exc. Mgr Cesar Augusto Franco Martinez, Coordinateur du Comité d’organisation de la JMJ 2011, et des principaux membres du comité local d’organisation de Madrid. Nous avons évalué l’impact de la JMJ dans le diocèse de Madrid, en Espagne, et puis dans les différents continents, grâce aux témoignages des délégués des Philippines, de Madagascar, de Pologne, du Venezuela, de l’Australie et de beaucoup d’autres pays. C’est toujours émouvant de toucher du doigt et d’entendre de la vive voix des protagonistes combien le Seigneur a conquis les jeunes lors de la JMJ, «une cascade de lumière et d’espérance», comme l’a définie le Saint-Père.

La deuxième journée a orienté notre regard vers Rio 2013. Le comité local de Rio, présidé par S. Exc.  Mgr Orani João Tempesta, Archevêque de Rio de Janeiro, nous a expliqué l’énorme importance de la JMJ pour le diocèse de Rio et pour toute l’Eglise du Brésil et de l’Amérique latine.

Après l’audition des témoignages des délégués venus des quatre coins du monde, nous pouvons affirmer que la JMJ de Rio a déjà commencé, et pas seulement au Brésil. Mais lorsque nous parlons des JMJ, nous ne nous référons pas seulement aux cinq jours de l’événement de Rio, mais à la préparation qui les précède. Entre une JMJ et l’autre, on assiste à un pèlerinage au sens fort du terme, qui met en mouvement des millions de jeunes, de nombreux diocèses, paroisses, communautés et mouvements ecclésiaux.

La JMJ a vraiment été une intuition prophétique du Bienheureux Jean-Paul II, qui a opéré une révolution dans le domaine de la pastorale des jeunes. Dans son magnifique discours du 22 décembre à la Curie romaine, le Pape Benoît XVI nous a expliqué que la JMJ conduit à une nouvelle manière d’être chrétiens. Partant de l’analyse du Saint-Père et des mots clés de son discours, nous avons donc réfléchi sur la formation que l’Église offre et doit offrir aux jeunes d’aujourd’hui. Tel a été le thème de la troisième journée de notre rencontre, un sujet crucial, parce qu’il s’agit là de la mission prioritaire de l’Église: former de nouvelles générations de chrétiens capables de vivre pleinement l’Évangile et de le transmettre avec joie.

Hier, dimanche des Rameaux, avec les deux comités et les délégués, nous avons assisté à la messe des Rameaux présidée par le Saint-Père, célébrant ainsi avec lui la Journée Mondiale de la Jeunesse 2012.

 

Extrait de l’intervention du Card. Stanisław Ryłko

Conférence de presse de présentation de la JMJ de Rio 2013

Bureau de presse du Saint-Siège, 2 avril 2012

© Copyright 2011-2015  Conseil Pontifical pour les Laïcs | Plan du site | Liens | Contacts